Pour une eau sans pesticides !

10 mai 2022
Pour une eau sans pesticides !

Nous voulons boire de l'eau du robinet sans inquiétudes. Nous exigeons des pouvoirs publics une réelle prise de conscience et qu'enfin des mesures ambitieuses soient prises pour en finir avec l'usage des pesticides. Aidez-nous en signant notre pétition.

Une catastrophe annoncée

La catastrophe de la contamination généralisée de notre eau par les pesticides était annoncée et nous
n’avons rien fait. Aujourd’hui, les pesticides ou leurs résidus (appelés aussi métabolites) contaminent
la quasi totalité de nos cours d’eau : dans 98,7 % des cours d’eau suivis en 2020 en Bretagne, les
analyses relevaient la présence d’au moins un pesticide (source OEB).


Une présence généralisée des pesticides dans notre ressource la plus vitale, mais aussi une diversité
très importante de substances. Près de 230 pesticides ont ainsi été quantifiés dans les cours d’eau
bretons sur les 694 recherchés en 2020, les métabolites occupant presque la quasi-totalité des places
du top 10 des molécules les plus fréquemment retrouvées. Ce ne sont pas moins de 54 molécules
différentes qui ont été retrouvées au maximum dans un même échantillon !

 

Des traitements coûteux et incertains

Notre histoire avec les nitrates a engendré l’installation de coûteuses usines de traitement d’eau pour
assurer la production d’eau potable. D’autres territoires ont vu la fermeture de point de captage en eau
superficielle ou le recours à des forages en eau souterraine, supposée être de meilleure qualité.
Les traitements se sont renforcés au fur et à mesure des années pour réduire la pollution par les
pesticides, sans parvenir à la supprimer complètement.


Aujourd’hui nombre de captages d’eau sont contaminés par les pesticides. Les installations de
traitement, quand elles existent, s’avèrent insuffisantes pour produire une eau conforme aux normes
de qualité eau potable sur le paramètre pesticides. Ce sont les consommateurs qui trinquent, recevant
une eau non-conforme à leur robinet.

 

Des consommateurs qui trinquent

Dans son Baromètre Santé Environnement en Bretagne en 2020, l’observatoire régional de de la
santé Bretagne (ORSB) note que les bretons sont préoccupés par la question des pesticides et de
leurs risques pour la santé ; 79 % des interrogés perçoivent ce risque comme très élevé ou plutôt
élevé.


Selon ce même baromètre, en 2020, les bretons seraient plus nombreux à consommer exclusivement
l’eau du robinet : 37 % (contre 29 % en 2014 et 15 % en 2007). Pour autant, le principal motif justifiant
la non-consommation est le manque de confiance dans sa qualité (60 %). Néanmoins, près de la
moitié de la population interrogée (49 %) ne lit pas la synthèse sur la qualité de l’eau distribuée,
jointe à la facture d’eau.

 

La pétition

 Ce mardi 10 mai, nous lançons la première étape de notre campagne : une pétition "pour une eau sans pesticides". Elle sera suivie par plusieurs actions déployées au fil des mois à venir. Tous les citoyens sont invités à la signer et à la relayer.

Découvrez, signez et partagez la pétition

Un mail de confirmation vous est envoyé, vérifiez vos spams ou essayez une autre adresse mail si vous ne le recevez pas.

Le plaidoyer

Six mesures pour mettre fin aux pesticides dans notre eau.

Découvrez et relayez nos six propositions

 

Retrouvez régulièrement nos actions, mobilisations et débats sur les pesticides en Bretagne

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31