Pesticides | Tous nos captages sont prioritaires !

20 mai 2022
Pesticides | Tous nos captages sont prioritaires !

Les préfets de région et de départements ont été destinataires d’une instruction interministérielle datée du 20 avril 2022 et relative à à la présence de métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine.

 

Eau & Rivières de Bretagne vient d’écrire au Préfet de la région Bretagne pour lui demander d’engager la révision de la stratégie régionale « captages prioritaires » comme l’y incite l’instruction. Celle-ci comporte en effet un plan d’action listant les actions envisagées par le Gouvernement pour répondre à la contamination généralisée de l’eau et reconquérir sa qualité.

 

 

Écarter avec certitude le risque sanitaire à long terme

Jusqu’à présent l’argument d’un risque sanitaire possible lié à l’exposition à une eau potable dépassant les limites de conformités sur le paramètre pesticides était balayé d’un revers de main. Désormais les 3 ministères souhaitent « écarter avec certitude tout risque sanitaire à long terme. Il est en effet impératif de reconquérir la qualité de nos eaux et de protéger la santé des Français ».

 

 

Une stratégie déjà obsolète

La région Bretagne s’est dotée d’un stratégie régionale de mise en œuvre de la politique « captages prioritaires » en mars 2021. Ce document, co-signé par le Préfet de la Région Bretagne et le président du Conseil régional de Bretagne, visait à « Garantir la mise en place d’une protection efficace avant fin 2021 pour tous les captages prioritaires du SDAGE 2022-2027, incluant : la délimitation des aires d’alimentation de captage, les diagnostics de pression, la construction d’un plan d’action ». Une copie qu’il va désormais falloir revoir, alors même qu’elle n’est pas encore pleinement mise en œuvre.

En effet, la vision de captage prioritaire ou non n’est pas en adéquation avec la situation et les enjeux actuels au regard de la contamination généralisée de l’eau par les métabolites de pesticides. Ce ne sont pas seulement 56 captages prioritaires qui devraient être concernés mais bien la totalité des 109 prises d’eau superficielle et des 578 captages d’eau souterraine destinés à l’alimentation en eau potable de la Bretagne.

 

 

Le besoin d'une réaction immédiate

Déjà, en janvier 2021, lors de la consultation sur cette stratégie régionale, notre association avait dénoncé le nombre insuffisant de captages concernés par des mesures de protection renforcées et son manque d’ambition.

Face à l’urgence de la situation et consciente des délais de mise en œuvre nécessaires à une telle révision, notre association demande au Préfet de la Région Bretagne de s’appuyer sur les périmètres de protection de captages existants et d’y instaurer un socle de base réglementaire commun restreignant l’usage des pesticides aux seuls produits utilisables en agriculture biologique (hormis sur le périmètre de protection immédiat).

Notre association attend une réaction immédiate et à la hauteur des enjeux pour enfin relever le défi d’une protection large et efficace de tous nos captages vis-à-vis des pollutions diffuses.

 

Voir notre demande de révision de la stratégie régionale « captages prioritaires ».

Voir l’instruction interministérielle du 20 avril 2022 relative à la présence de métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine.

 

Retrouvez notre plaidoyer « Pour une eau sans pesticides ! »

Soutenez-nous en signant et en partageant notre pétition "Pour une eau sans pesticides" 

 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30