Pesticides | Alors, elle est potable notre eau ?

22 septembre 2022
Pesticides | Alors, elle est potable notre eau ?

Le magazine télévisé Complément d’enquête diffuse ce jeudi 22 septembre un reportage intitulé  L’eau du robinet est-elle (vraiment) potable ? Il traite notamment de la présence de métabolites de pesticides dans l’eau potable. Une problématique que notre association porte depuis plusieurs mois.

 

Les pesticides et leurs résidus (appelés métabolites) sont partout, y compris dans l’eau distribuée au robinet. Si l’information n’est pas nouvelle, elle sera désormais peut-être mieux connue des usagers. Rien qu’en Bretagne, plus d’1,5 millions de personnes sont exposés de manière permanente ou temporaire à une eau dépassant les limites de pesticides ou de leurs résidus, soit 43 % de la population. La plupart du temps sans le savoir.

C’est ce que nous avons une fois de plus dénoncé lors du Commission départementale des risques sanitaires et technologiques (Coderst) du Morbihan du 8 septembre dernier. Il examinait des projets d’arrêtés préfectoraux permettant de déroger à la distribution d’eau potable malgré le dépassement des valeurs limites en pesticides. Des projets qui ont été depuis validés et signés par le Préfet du Morbihan, portant à 7 le nombre d’actes de ce type signés en Bretagne.

 

Une carte interactive pour connaître la contamination de son eau potable

 

Devant l’absence d’information relayée par l’État ou les producteurs et distributeurs d’eau potable sur la situation, et afin de permettre à chaque citoyen de connaître l’état de la contamination de l’eau potable par commune, les journalistes de France Télévision ont mis en ligne un moteur de recherche : « Votre eau du robinet comporte-t-elle des pesticides au-dessus des limites de qualité ? »

Cliquer ici pour consulter la carte

 

Que faut-il faire pour que l'eau soit potable ?

Pour Eau & Rivières de Bretagne, cette enquête met de nouveau en évidence l’inaction de l’État face à la catastrophe annoncée, incapable de prendre la moindre mesure permettant d’espérer mettre fin à la contamination : pas d’interdiction du S-métolachlore, aucune mesure de protection suffisante pour les captages d’eau destinée à la consommation humaine, aucune volonté d’informer le consommateur d’eau…

Pire, cette carence, en entraînant l’abandon de certains captages pour la production d’eau potable comme récemment à Saint-Mayeux (22), met en péril l’approvisionnement en eau des Bretons. Alors que nos départements sont toujours en crise sécheresse et que les rivières, les nappes souterraines et les réserves d’eau se tarissent, ces abandons sont un luxe que la Bretagne ne peut se permettre.

 

Nous demandons l’accès à une eau potable de qualité pour toutes et tous, nous voulons une eau sans pesticides.

Signez et partagez notre pétition

 

Qu’à fait notre association sur ce dossier ?

 

Mai 2021 : Nous demandions au Préfet de la Région Bretagne d’interdire l’usage du S-Métolachlore. Face à son refus, nous avons déposé un recours. (voir notre actualité du 27 août 2021 )

 

Octobre 2021 : Notre association demandait aux trois ministres concernés (Agriculture, Transition énergétique et Santé) d’interdire immédiatement l’usage du S-Métolachlore sur tout le territoire national. Face à leur refus nous avons déposé un recours auprès du Conseil d’État (voir notre actualité du 1er mars 2022)

 

Mai 2022 : Nous adressions au Préfet de la Région Bretagne un courrier demandant d’engager la révision de la stratégie régionale « captages prioritaires » comme l’y incite l’instruction interministérielle datée du 20 avril 2022 et relative à la présence de métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine. (Voir notre actualité du 20 mai 2022 )

 

 

À ce jour aucune de ces demandes ou recours n’ont abouti.

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30