Pluvigner : terre agricole sacrifée pour une zone d'activité commerciale

25 novembre 2019
Pluvigner : terre agricole sacrifée pour une zone d'activité commerciale

A l'heure où les urbanistes modernes réfléchissent à la zéro artificialisation des sols, la commune de Pluvigner projette de grignoter une quinzaine d'hectares de terres agricoles pour des supermarchés

 

Le projet d'urbanisation porté par la commune de Pluvigner est mal à propos lorsque l'on sort de groupes de travail sur l'élaboration du prochain SRADDET - Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et à l'Egalité des Territoires de Bretagne. Celui-ci imposera aux collectivités de prévoir un urbanisme selon la règle de zéro artificialisation nette des territoires.
Les terres se font rares et les terres agricoles nous sont beaucoup trop précieuses pour être bétonnées pour déménager des supermarchés !

 

En Morbihan, entre 1950 et 2000, la population a doublé, mais l'artificialisation à été multipliée par huit.

 


Le projet consiste à bétonner 14 hectares de terres agricoles comprenant un magnifique bocage en bordure de zone humide pour déménager le Super U et Mr Bricolage, ces surfaces commerciales existent déjà...à leur place, on imagine un noueau quartier pavillonaire. Et bien non, ce projet de territoire communal ne peut plus perdurer, il était monnaie courante dans les années ces 40 dernières années. Résultats, en Morbihan, entre 1950 et 2000, la population a doublé, mais l'artificialisation à été multipliée par 8 !

 

Et, oui, doubler la population veut dire augmenter d'un facteur plus important le bétonnage : pour mener tout le monde de sa maison aux magasins, aux loisirs, à l'école, au restaurant, etc...Très bien, mais nos terres ne pourront plus être bétonnées encore de la sorte pour les prochains 50 ans. L'urbanisme consommateur ne peut plus durer. Il est donc urgent de basculer vers un autre mode d'urbanisation, celui de la qualité de vie et de l'équilibre.

 

Un projet qui nuit au commerce local

 

Le transfert des principales grandes et moyennes surfaces actuellement proche du bourg pour s’implanter à Bodevéno va modifier le commerce local et les habitudes de consommation. C’est un véritable projet d’urbanisme par son importance. La vision actuelle du bourg que nous connaissons en sera modifiée. Construit sur les terrains d’une ancienne ferme il consommera près de 10 hectares de terres agricoles ! son impact sur la faune et la flore sera réel.
Lors de la phase de travaux et durant le fonctionnement de la Zacom des nuisances générées par l’augmentation de la circulation seront présentes pour les riverains.

 

Par les nombreux points qu’elle soulève, flux commerciaux, environnement, impact sur l’eau, cette opération d’urbanisme motivera de nombreux pluvignois à venir écouter, partager et enrichir un débat indispensable sur ce projet. Et il est important de souligner que cette soirée débat est organisée par des citoyens soucieux de leur cadre de vie !

 

 

L'association Vivre au Pays de Pluvigner organise une Soirée Débat, samedi 30 novembre, à 20h30, à la Salle de la Madeleine.

 

20191130_Affiche_reunion publique pluvigner projet bodeveno.png

Agenda

l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30