Pesticides | Les promesses d'Amazon et eBay ne sont pas à la hauteur des enjeux

13 novembre 2019
Pesticides | Les promesses d'Amazon et eBay ne sont pas à la hauteur des enjeux

Suite à la médiatisation des plaintes portées par Eau et Rivières de Bretagne contre Amazon et eBay, la réponse des multinationales ne s'est pas faite attendre. Mais elle est loin d'être à la hauteur des délits commis. Pour que l'affaire continue, nous avons besoin de votre soutien.

 

Mardi 12 novembre, Eau et Rivières de Bretagne organisait une conférence de presse pour médiatiser une plainte déposée contre Amazon et eBay. Ces deux multinationales vendent en ligne des pesticides pourtant interdits en France.

Après avoir réussi à commander très facilement plusieurs bidons, notre association a décidé d'agir.

 

Amazon demande à ses vendeurs de "se conformer à ses politiques de vente"

 

Auprès des journalistes, Amazon a assuré demander "à tous les vendeurs de se conformer à ses politiques de vente". L'entreprise déclare également disposer "d'outils dédiés visant à s'assurer que des produits interdits n'aient pas leur place dans sa boutique".

 

Les produits illégaux ont donc été supprimés du site. Mais pour combien de temps ? Alertée une première fois en février dernier, Amazon avait retiré des produits de la vente avant de les proposer à nouveau.

Sans engagement fort, la déclaration d'Amazon reste une promesse.

 

Amazon poursuit en visant ses vendeurs : "Nous prenons des mesures contre ceux qui enfreignent nos politiques, notamment en supprimant leurs privilèges de vente." Mais Amazon comme eBay ne peuvent pas se cacher derrière les tiers vendeurs. En faisant la promotion d'annonces de produits, ces multinationales facilitent la mise en relation vendeur - acheteur et facilitent donc l'acte de vente. Il s'agit de publicité à l'attention du grand public pour des pesticides, publicité interdite pour ces produits depuis 2014...  Ces multinationales doivent donc assumer pleinement leur responsabilité.

 

"Toutes les activitées illicites sont prohibées d'eBay" Vraiment ?

 

De son côté, la responsable juridique d'eBay, Delphine Dauba-Pantanacce, a diffusé un communiqué auprès des médias. Elle déclare : "Toutes les activités illicites sont prohibées de la plateforme. Aussi, la vente illégale de pesticides y est strictement interdite. Nous supprimons toutes les annonces proposant des produits interdits qui nous sont signalés."

 

Ebay reconnait que la vente de pesticides est strictement interdite. Pourtant, les annonces de désherbant à base de glyphosate se comptent encore par dizaines sur le site ! Ebay reconnait donc qu'elle agit illégalement !

 

La responsable juridique affirme que seules les annonces signalées sont supprimées. Mais à qui revient de les signaler ? Ce n'est pas au citoyen de faire la police. Encore une fois, il en va de la responsabilité des sites de vente en ligne.

 

Avec votre soutien, l'affaire continue

 

Pas question de lâcher après deux réponses évasives distribuées dans les médias. Eau et Rivières de Bretagne va poursuivre ses investigations, continuer à médiatiser l'affaire... Pour cela, nous avons besoin de votre soutien. Faites un don à notre association !

 

Propulsé par HelloAsso
 

Retrouvez Edith et Annick !

 
Voici la dernière parodie d'Eau et Rivières de Bretagne !
 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29