Développement de la méthanisation en Bretagne : la FBNE dit stop

25 mars 2019
Développement de la méthanisation en Bretagne : la FBNE dit stop

(Photo d'illustration - Visual Hunt)

 

La méthanisation se développe à toute vitesse ces dernières années en France et sur le territoire breton. Les plans nationaux et régionaux se succèdent pour booster cette nouvelle filière, à grands coups d'argent public. Les objectifs de développement sont impressionnants : multiplication par 10 des déchets traités et de l'énergie produite dans le projet de plan Biomasse du Conseil Régional !


La méthanisation est étudiée depuis plusieurs années par les associations de la Fédération Bretagne Nature Environnement. Elles n'ont à ce jour trouvé aucun argument convaincant en faveur de cette technique. Au contraire, ce modèle est contestable à plusieurs niveaux et soulève trop d'incertitudes :

 

  • elle ne réduit pas les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) quand on s'intéresse au bilan global ;
  • elle soutient voire développe un modèle agricole intensif, contraire à l'agro-écologie et destructeur de
  • l'environnement ;
  • elle ne démontre pas son innocuité et cache des impacts réels sur l'environnement : incertitudes sur l'impact des digestats épandus, concentration d'azote et de phosphore sur les territoires, émanations et fuites de gaz, pollutions accidentelles de cours d'eau... ;
  • elle induit des risques sanitaires pour les utilisateurs et pour les riverains ;
  • elle constitue un « aspirateur » à déchets, contraire au principe de réduction des déchets du Grenelle de l'environnement ;
  • elle va à l'encontre de la vocation vivrière de l'agriculture et d’une agriculture économe en ressources et respectueuse de l'environnement , en favorisant l’accaparement des terres pour des cultures énergétiques ; elle est un pari sur des critères économiques non démontrés qui dépendent largement de financements publics.

 

 

Ce que nous proposons

 

La Fédération Bretagne Nature Environnement demande à la Région et à l'Etat de ne pas jouer les apprentis sorciers
en développant encore la méthanisation, notamment en Bretagne. Elle demande de mettre en oeuvre d'autres politiques de bon sens, respectueuses de l'environnement :

 

  • l'économie d’énergie pour tous (particuliers et professionnels) ;
  • le développement d'une agriculture économe et respectueuse de l'environnement, adaptée aux capacités de son territoire ;
  • le renforcement des actions de prévention des déchets et de réduction du gaspillage alimentaire, de la production à l’assiette ; le renforcement des actions en faveur du compostage (agricole et industriel).

 

Pour aller plus loin :

Le flyer récapitulant la position adoptée collectivement (mai 2019)

La note de positionnement complète (mai 2019)

la position du conseil d'administration d'Eau & Rivières sur la méthanisation, en avril 2017. 2017.04.10-position_ca_erb_-_methanisation(1).pdf

 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30