Un affluent du Couesnon subit une pollution qui aurait pu être évitée

09 juin 2022
Un affluent du Couesnon subit une pollution qui aurait pu être évitée

A Poilley, la Guerge, un affluent du Couesnon, subit depuis plusieurs années une pollution chronique sans que l’administration ne réagisse. Eau & Rivières dénonce cette situation qui aurait pu être évitée.

 

La Guerge, affluent du Couesnon, pollué depuis des années

Fin mai, nous sommes alertés d’une pollution sur la commune de Poilley (35) au niveau de la zone d’activité Poligone en aval d’une champignonnière. A l’aval de celle-ci, se trouve un bassin tampon (géré par Fougères Agglomération) qui réceptionne les rejets de l’entreprise. Or le bassin est pollué ; il est de couleur marron, présente des proliférations alguales et dégage une odeur nauséabonde qui se fait ressentir jusqu’à une dizaine de mètres de distance du bassin. La pollution se poursuit ensuite au niveau de la rivière de la Guerge par l’intermédiaire d’une buse entre le cours d’eau et le bassin.

Suite à cette alerte, l'association prévient immédiatement l'administration. La préfecture nous informe alors que leurs services ont « connaissance de ce problème de rejet généré effectivement par cette entreprise, depuis 2020. ». Ils nous confirment aussi que l'entreprise ne dispose pas du moindre système d'assainissement et donc que les rejets de l'entreprise retournent au cours d'eau sans le moindre traitement.

Découvrez l'ampleur de la pollution sur le site sentinelle de la nature

 

Une pollution qui aurait du être évitée

Notre association ne peut comprendre, de la part de l'administration, un tel laxisme. Comment se fait il qu'en 2020, suite à la découverte du dysfonctionnement de ce site industriel il n'est pas été engagé une procédure pour faire revenir l'entreprise à la conformité avec la loi.

Pire, cette pollution aurait pu et aurait du être évitée. En effet lors de toute demande pour la création d'un site industriel, le porteur de projet doit informer les autorités de la manière dont il assurera la bonne gestion de ses eaux usées. Notre association est donc plus qu'étonné qu'en 7 ans, ni l'entreprise, ni la collectivité locale qui gère le bassin n'aient mis en oeuvre ce système d'assainissement.

A l'heure actuelle, si la situation semble s'être très légèrement amélioré car suite à notre alerte la préfecture semble enfin avoir engagé des mesures conservatoires pour limiter les rejets il faudra des années pour que le site puisse se restaurer et revenir à un bon état. Eau & Rivières de Bretagne envisage donc de porter plainte.

Agenda

l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28