Pollution du Stanven : Procès à Lorient ce jeudi

Pollution du Stanven : Procès à Lorient ce jeudi

Au cours du mois de juin 2017 les cours d’eau du Stanven et de l’Ellé ont connu une pollution d’une ampleur rarement égalée. C’est plus de 6 kilomètres de cours d’eau qui ont été touchés par le déversement de boues et d’eaux usées. La pollution a totalement anéanti les deux tiers de la rivière du Stanven : plus aucune trace d’invertébré ni de poisson vivant sur les deux tiers de son cours. Cela est d’autant plus grave que le ruisseau a déjà été malmené par le passé.

 

Les adhérents d’Eau et Rivières de Bretagne ont pu constater par eux même la catastrophe : le ruisseau était tapissé de boues nauséabondes, de graisses d’origine animale, des cadavres de loches, de truites, de chabots, de trichoptères et d’éphémères. Eau & Rivières de Bretagne a porté plainte auprès des autorités judiciaires.

 

Le procès de la pollution du Stanven ce jeudi au Tribunal de Grande Instance de Lorient.
 

Les services de l’État ont pu remonter la pollution jusque au point de rejet de l’usine DOUX à Plouray. Principale suspecte dans cette affaire, la société DOUX exploite une usine agro-alimentaire sur la commune de Plouray à proximité immédiate du cours d’eau impacté. Après un renvoi de l’audience correctionnelle le 13 septembre dernier, l’heure de vérité approche.

 

L’entreprise DOUX sera présente ce jeudi 31 janvier au tribunal de Lorient sur le banc des accusés, Eau & Rivières de Bretagne se constitue partie civile au côté de la Fédération de Pêche du Mobihan et de l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (APPMA) de l’Entente du Haut Ellé.

Agenda

l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31