La Seiche détruite à l'aval de la laiterie de Rétiers [30/08/2017]

La Seiche détruite à l'aval de la laiterie de Rétiers [30/08/2017]

La Seiche, affluent de la Vilaine, est depuis le 18 août gravement polluée par un déversement de lactose en provenance de la laiterie du groupe Lactalis, sur la commune  de Retiers (Ille et Vilaine). Due à un dysfonctionnement de la station d’épuration de l’entreprise, cette pollution  n'a été portée à la connaissance des services compétents que le 22 août soit 4 jours plus tard. Le code de l'environnement impose pourtant (art R 512-69) que l'exploitant d'une installation classée déclare « dans les meilleurs délais à l'inspection des installations classées les accidents ou incidents survenus du fait du fonctionnement de cette installation qui sont de nature à porter atteinte à la protection de l'environnement ». Cette obligation n' a pas été respectée. Et ce retard n'a pas permis de mettre rapidement en œuvre les mesures permettant de réduire l'impact du rejet.

 

Eau & Rivières de Bretagne et l'association Vitré Tuvalu, ne peuvent comprendre, de la part d'un industriel aussi averti que Lactalis, une telle attitude. Surtout dans les circonstances actuelles de sécheresse qui fragilise le bassin versant de la Seiche déjà très vulnérable aux pollutions.

 

Les associations ont donc décidé, comme la Fédération de pêche d'Ille et Vilaine, de porter plainte dans le cadre de la procédure judiciaire actuellement engagée par l'Agence Française de Biodiversité.

 

 

 

La Seiche à l'agonie - aout 2017 from Eau & Rivières de Bretagne on Vimeo.

 

mortalite_piscicole_17km.jpg
Les poissons sont morts sur 8 km de la Seiche !

 

intervention_impressionantes.jpg
Une pollution qui nécéssite des moyens d'interventions importants

 

Lire le communiqué de presse d'Eau & Rivières de Bretagne et de Vitré Tuvalu

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31