Après la destruction de la zone humide, la pollution

21 avril 2020
 Après la destruction de la zone humide, la pollution

Un cheminement a été terrassé pour favoriser l’écoulement de ces eaux vers le ruisseau.

 

Double peine à Louannec (22). Afin de construire un lotissement, la destruction d’une zone humide a démarré début avril. Ce lundi, le retour de la pluie a favorisé le déversement des eaux boueuses du chantier dans le cours d’eau.

 

C’est l’histoire d’un projet de lotissement à Louannec, nommé Hauts du Stivel, qui en breton, et c’est là tout le paradoxe, signifie « source jaillissante ».

Le terrain se trouve en partie sur une zone humide, un espace protégé. Mais le maître d’ouvrage – la mairie - malgré nos alertes n’en a cure. Les travaux débutent le 31 mars.

 

Eau et Rivières de Bretagne décide alors d’en alerter la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) ainsi que le schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage) local. En parallèle, une plainte est déposée par notre association qui agit vigoureusement pour démontrer l’absence de respect et d’application de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques.

Suite aux demandes de compléments d’informations de la DDTM, le maire, suspend alors les travaux.

 

Une nouvelle atteinte à l’environnement

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Car ce lundi 20 avril, la pluie fait enfin son retour. Et des eaux chargées de boue se déversent dans le ruisseau qui borde le chantier.

Aucune disposition n’a été prise pour prévenir cet impact prévisible du chantier et pire encore, un cheminement a été terrassé pour favoriser l’écoulement de ces eaux vers le ruisseau.

Ces eaux boueuses se sont déversées sur tout le parcours du ruisseau jusqu’au Truzugal qui a été chargé lui aussi par ces boues.

 

DSCN9457c_confluence Truzugal.jpg

A la confluence avec le Truzugal.

 

Cette nouvelle atteinte au milieu naturel, en pleine période de reproduction de la faune aquatique, vient ajouter de nouvelles perturbations au cycle de l’eau. Eau & Rivières de Bretagne suivra de près ce dossier, pour que la source jaillisse à nouveau.

 

DSCN9476c_derivation mise en place.jpg

Grâce à l'intervention rapide des relais locaux de l'association, des bottes de paille et un détournement du flux boueux ont été mis en place pour tenter de limiter l'impact sur le milieu aquatique.

 

Pendant que vous êtes là

Aidez nous à protéger la nature ! Si vous constatez une infraction, n'hésitez pas à la rentrer sur le site Sentinelles de la nature.

Vous pouvez également nous soutenir en nous faisant un don. Grâce à vous, nous continuerons notre lutte contre la destruction des zones humides et pour une eau  de qualité.

 

Propulsé par HelloAsso

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30