Covid-19 | Des précautions à prendre pour désinfecter les surfaces

14 mai 2020
Covid-19 | Des précautions à prendre pour désinfecter les surfaces

Eau et Rivières de Bretagne invite le public à se conformer strictement aux recommandations des autorités de santé en cette période de pandémie car le Covid-19 a déjà fait plus de 27 000 morts en France.Toutefois, des précautions sont à prendre.

 

Il est prévu pour les lieux de vie collective comme les écoles, les crèches, les locaux de travail, une désinfection des sols, des surfaces, des objets et du matériel. Dans le protocole pour la réouverture des écoles, en date du 4 mai 2020, il est demandé de « nettoyer et désinfecter plusieurs fois par jour, dans les espaces utilisés, les surfaces et objets fréquemment touchés ».

 

La Direction générale de la santé précise qu’une dilution à l’eau de javel ou un virucide désinfectant conforme à la norme EN 14476 ou encore l’alcool (l’éthanol 70%) sont efficaces contre Sars-Cov 2.

 

Quelles précautions à prendre ?

Le chlore - eau de javel

Il fragilise les voies respiratoires. C’est un irritant cutané puissant. Un pictogramme sur le contenant indique qu’il peut y avoir brûlures et lésions oculaires graves. C’est aussi un produit dangereux pour l’environnement qui est très toxique pour les organismes aquatiques. Il ne faut surtout pas le mélanger avec de l’alcool, du vinaigre ou encore de l’ammoniac car les composés sont redoutables, comme le chloroforme par exemple. Certains sous-produits de la chloration peuvent être cancérigène. Il faut donc utiliser l’eau de javel avec d’extrêmes précautions en aérant les locaux à chaque utilisation.

 

Les désinfectants

Ils peuvent offrir certaines garanties pour un moindre impact écologique (produits certifiés Ecocert) mais aucun de ces produits n’a une complète innocuité et les principes actifs pour la norme EN 14476 sont mutagènes et cancérigènes.

 

L’alcool

Pour les surfaces des objets et des meubles souvent touchés, l’alcool est une solution moins nocive que l’utilisation d’eau de Javel ou de produits désinfectants. L’alcool est une solution recommandée par l’Académie de médecine.

 

Pour les mains et les masques ?

Le savon suffit pour le lavage des mains.

Le lavage à 60% est nécessaire pour les masques et les tissus impactés.

 

Le nettoyage et la désinfection des lieux collectifs de vie doivent présenter le moins de danger possible pour la santé des personnels de nettoyage et des publics concernés (enfants et adultes). Exigeons une information claire sur les produits utilisés.

 


 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30