Carrière à Tréméven (22) : un projet d'extension incomplet

16 novembre 2020
Carrière à Tréméven (22) : un projet d'extension incomplet

Crédit photo, page accueil : registe-demateralise.org

 

La carrière de Coat Men exploitée par la SA Carrières Rault est située sur la commune de Tréméven(22) à proximité immédiate du Leff. Un projet d’extension de périmètre et prolongation de la durée d'exploitation pour 30 ans à compter de la délivrance d'autorisation est soumis à enquête publique.


 

Donjon, où es-tu ?

La SA Carrières Rault exploite cette carrière depuis plusieurs dizaines d’années. L'étude d'impact présentée à l'appui de la demande d'extension devrait mentionner les éléments architecturaux et archéologiques. Pourtant cette dernière est muette sur ce point… Et pour cause ! Suite à la destruction délibérée du donjon de Coat Men par les exploitants de la carrière, ceux-ci ont été condamnés à une remise en état des lieux prescrite par l'arrêt de la cour d'appel de Rennes du 20 mai 1999. Celle-ci n'a jamais été mise en œuvre!

Pour Eau & Rivières de Bretagne, l'exécution de cette décision de justice doit être préalable à toute délivrance d'une nouvelle autorisation d'exploiter.

 

 

Un godet, ça va ; 2 bonjour les dégâts !

Une impérative nécessité d'optimiser la gestion des ressources naturelles et en particulier des extractions de granulats est actée par la loi d'août 2015 relative à la transition énergétique pour une croissance verte. L'objectif est de prévenir l'utilisation des ressources (primaires et non renouvelables) au bénéfice de ressources recyclées, qui plus est économes en énergie. Optimisation ne veut pas dire extraire jusqu'au dernier godet de pelleteuse, mais, bien au contraire, économiser cette ressource primaire en recherchant en priorité des solutions alternatives de substitution, de recyclage quand il est démontré que l'évitement n'est pas envisageable. La SA Carrières Rault devrait s'engager à ne recevoir aucun déchet recyclable à fins de remblaiement.

 

Un grignotage continu

La carrière de Coat Men a déjà détruit plus de 14 ha de terres agricoles et prévoit d'en "consommer" 15 de plus, soit 29 ha à ce jour soit effectivement près de 13% de la SAU de la commune de Tréméven.

Le dossier oppose que "cette consommation d’espaces ... ne peut être cependant pas être évitée dans le cadre de ce projet". Inquiétant quand on sait que, pour le porteur de projet, cette "demande de renouvellement et d’extension de la carrière s’inscrit dans la poursuite logique des activités extractives actuelles".

 

 

Le Leff , privé d’eau souterraine pour le soutien d’étiage ?

L'étude d'impact sur les eaux souterraines se contente de généralités. Aucune description du site lui-même et des évolutions attendues n'est présentée ! Vu l'importance du projet, cette lacune est inadmissible d'autant que la contribution des eaux souterraines au débit du Leff est d'environ 60 à 80 %, notamment en période d'étiage. Cela est d’autant plus inquiétant quand on sait que le fond de l'excavation se situerait à - 5mNGF, soit une quarantaine de mètres sous le lit du Leff.


 

Un risque de pollution permanent.. et avéré !

Réalisé en septembre 2019, le dossier de demande d'autorisation écarte tout risque de pollution du Leff qui borde l'exploitation. Cette analyse est mise à mal par la pollution intervenue postérieurement le 14 juin 20220. 200 m3 de rejets boueux en provenance d'un bassin de décantation de la carrière ont été rejetés dans le Leff. Cette pollution démontre l'insuffisance manifeste des équipements de sécurité et de la formation du personnel de la carrière.


 

Et encore d’autres insuffisances !

Eau & Rivières de Bretagne considère que le projet de SA Carrières Rault ne satisfait aucun des enjeux du Schéma Régional des Carrières breton en dépit de la sémantique affichée dans le dossier. D’autre part, les milieux naturels, la faune et la flore seront impactés par le projet d'extension de la carrière de Coat Men. Les mesures « Éviter, réduire, compenser » (ERC) envisagées ne permettront nullement de les compenser.

 

 

Nous venons de contribuer à l’enquête publique afin de faire connaître les manques et fragilité du dossier présenté par la SA Carrières Rault. Place au travail du commissaire enquêteur !

 

 

Voir notre déposition complète à l’enquête publique

Consulter les avis sur ce projet sur le site registre-demateralise.fr

 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30