Un spectacle merveilleux... mais douloureux [29/11/16]

Les pluies de ces dernières semaines ont enfin gonflé les eaux de nos rivières bretonnes. Et aussitôt, répondant à leur instinct millénaire qui les pousse à gagner les zones de reproduction situées à l'amont des cours d'eau, les saumons ont entrepris leur remontée vers les sources. Une migration rendue difficile par la succession des déversoirs des anciens moulins qu'ils doivent franchir en sautant.
 

La vidéo, réalisée par notre adhérent et ami Michel Baracetti sur le Trieux, illustre ce spectacle extraordinaire d'une nature encore sauvage :  les dizaines de saumons tentant de franchir un déversoir émerveillent tous ceux qui ont la chance d'observer cette migration. Un spectacle cependant douloureux, car n'oublions pas que ces saumons, arrivés en rivière depuis plusieurs mois, ne se nourrissent pas et vivent sur leurs réserves accumulées lors de leur séjour marin. Des poissons qui vont dépenser inutilement leur énergie à tenter de franchir un obstacle insurmontable, et finir par se blesser, faute d'un niveau d'eau suffisant ou d'un aménagement adapté. Et qui seront finalement épuisés et malades au moment de la reproduction. Quand on sait que sur le Trieux, comme sur la plupart des autres rivières bretonnes, une dizaine d'obstacles successifs se dressent sur le chemin des frayères, on mesure l'impact que peuvent avoir ces ouvrages sur les populations de poissons migrateurs.
 

Association née de la protection du saumon, Eau & Rivières de Bretagne souhaite donc vivement qu'en concertation avec leurs propriétaires, des solutions adaptées à chaque ouvrage soient mises en oeuvre, pour concilier les impératifs de la migration des poissons, ceux de la conservation d'un patrimoine historique et culturel, et les usages aujourd'hui récréatifs des cours d'eau.
 

Agenda

d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30